Découverte : une semaine de stage Au Vieux Campeur Plongée

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Au Vieux Campeur Plongée Paris

Les vacances se finissent et comme rien de particulier n’était prévu, j’ai profité d’une opportunité offerte par mon collège : faire un premier stage d’observation en entreprise. Restait à trouver une entreprise pour faire ce stage ; si possible, dans une activité en rapport avec la plongée.

Sans rien à perdre, nous sommes donc passés au magasin plongée du Vieux Campeur, à Paris. Nous y avons rencontré Hubert, le responsable du magasin, qui nous donnait un premier « feu vert ». Le Vieux Campeur prend bien des jeunes stagiaires (en classe de 4e ou 3e). J’envoie donc mon CV et ma lettre de motivation et attend une réponse. Je suis convoquée pour un entretien avec un responsable Au Vieux Campeur. Gros stress pour moi, mais finalement, tout s’est bien passé, j’ai été très bien reçue.

J’ai été très chanceuse d’être accueillie par une équipe super, bienveillante et passionnée, au sein d’une entreprise familiale ; ceci expliquant probablement cela. J’ai été mise en confiance par mes « collègues ». Je tiens à tous les remercier : Jérôme et Hubert au magasin plongée, Franco et Vincent à l’atelier et Julien qui était mon tuteur de stage et que je rencontrais lors de mon entretien. Même les autres personnes que j’ai pu croiser, dans les autres magasins, étaient vraiment très sympas, l’ambiance est super. Avec des équipes comme celles-là, mon stage au Vieux Campeur ne peut que bien se passer. Et comme je l’avais demandé, je suis affectée au magasin plongée.

Avec Hubert et Jérôme.
Merci messieurs (oui, ce merci-là vient des parents Padawan).

C’est donc dans ce contexte serein que se déroule mon stage. En confiance, j’ai pu faire, découvrir et apprendre beaucoup de choses.

Le rayon tuba, en bon ordre.

Au magasin plongée, là où j’ai passé l’essentiel de ma semaine, on me laissait prendre l’initiative d’accueillir les clients et, dans la mesure de ma modeste expérience dans le monde de la plongée, je pouvais aussi les conseiller et leur donner mon avis. Heureusement, j’avais toujours Hubert et Jérôme dans les parages pour me venir en aide ou apporter des conseils plus sages et expérimentés. Ca a donc aussi été l’occasion pour moi d’apprendre énormément sur le matériel (détendeurs, combinaisons, masques, palmes, ordinateurs…). Et ça me sera d’une grande utilité pour un autre stage que je ferai fin juin. Mais ça, c’est une autre histoire, je vous en dirai plus le moment venu. 🤩

Il y a toujours quelque chose à faire. Quand ce n’est pas avec un client, c’est une commande VAD (vente à distance) à préparer et à déposer au magasin VAD. J’ai découvert comment fonctionne la vente à distance et j’ai préparé quelques commandes (peut-être la vôtre 😉!). Il faut aussi régulièrement vérifier les tarifs des produits en rayon, ainsi que les stocks… Un jour, je me suis aussi amusée à ranger les tubas (qui étaient tous en désordre 😅 car les clients ne prennent pas toujours la peine de les remettre à leur place).

J’ai eu l’occasion d’aller passer du temps à l’atelier, avec Franco et Vincent. Ils étaient justement en train de réviser des détendeurs. C’est très impressionnant : pour moi, toutes les pièces se ressemblaient (des joints et membranes), mais eux, les différenciaient sans difficulté 😅 ! Ils m’ont d’ailleurs donné quelques conseils sur l’entretien du matériel de plongée. Je vais vous préparer des petits articles « trucs et astuces ».

Voilà pour ma récente aventure, pour mon tout premier stage dans le monde du travail. Ca a été une super semaine.

Je tiens à renouveler mes remerciements à toutes les équipes, mais en particulier à Jérôme et Hubert, qui m’ont très bien accueillie au magasin plongée du Vieux Campeur.